Accueil Les Champagnes Passion Vigneronne Visite L'Esprit Tarlant
Les caves du Champagne Tarlant à Oeuilly

Depuis 1687

Début d'une dynastie vigneronne

Registre d'Etat Civil

Etat Civil de 1687

Alexis Théodore Tarlant

Alexis Théodore Tarlant,
vigneron à Oeuilly

Louis Tarlant

Louis Tarlant,
crée la 1ère cuvée Tarlant

 

Georges Tarlant père et Georges Tarlant fils

Georges Tarlant père et
Georges Tarlant fils

En 1687, d'après les registres de l'État Civil, Pierre TARLANT (1648-1709), ancêtre de la Famille, a commencé la culture de la vigne: il fut le premier Tarlant vigneron, à Gland, dans l'Aisne. Michel Tarlant (1687-1744) puis son fils, Michel (1716-1773), ont tous deux continué à tracer la voie de la future destinée de toute leur famille.

En 1780, Louis Tarlant (1750-1806) et sa femme Marie-Madeleine s'installèrent à Oeuilly, dans la Marne et commencèrent à planter leur vignoble, futur patrimoine transmis de génération en génération.

En 1814, l'armée de Napoléon est en déroute et les Russes arrivent. C'est donc sous l'invasion cosaque, que Louis Honoré Roch Tarlant (1814-1872), 6ème génération des Tarlant vignerons, fils de Louis Nicolas Tarlant (1779-1825) et de Marie-Catherine, naît derrière un rocher dans la forêt de Festigny alors que toute la famille fuit l'envahisseur. Désormais, au gré d'une balade, chacun peut voir La Roche Tarlant.

A l'époque, le vignoble Tarlant est exploité par toute la famille, notamment par Alexis Théodore Tarlant (1842-1928) et Julie, son épouse, qui élaborent un vin blanc et un vin rouge essentiellement vendus aux auberges et cabarets de Paris.

Louis, premier vigneron créateur

En 1911, Louis Adrien Tarlant (1878-1960) participe avec conviction à la "Révolution Champenoise" pour que l'appellation Champagne soit enfin reconnue : maire d'Oeuilly, lui et tous ses confrères vignerons obtiendront en 1927 la délimitation de l'appellation contrôlée « Champagne ».

Malgré les sept années de longue absence du patriarche Louis, la première guerre mondiale a dévasté le vignoble mais n'a pas bouleversé la destinée de la Famille Tarlant. De retour, il reconstruit l'ensemble petit à petit et décida avec sa femme Julia de créer la première Cuvée Tarlant.

Le tirage (la mise en bouteille) date de 1928 et la commercialisation a débuté en 1929. Ils l'appelèrent « Carte Blanche ». Cette cuvée s'est développée avec succès sur le marché français entre les deux guerres.

Les Générations du siècle

Georges Tarlant (1908-2008) est mobilisé en septembre 1938 pendant les vendanges. Germaine, sa femme, aidée de son beau-père et de son fils Georges (1928-2007), fit de son mieux pour sauver le vignoble endommagé par la seconde guerre mondiale.

En novembre 1945, quand son père revînt, Georges Tarlant devint exploitant à part entière en achetant quelques parcelles de vignes. C'est avec Denise, son épouse, qu'ils connaîtront le véritable essor du Champagne, dans les années 50. Ils ont pérennisé la tradition de la maison et ont su adapter judicieusement les évolutions de l’équipement en cuverie.

Leur fils, Jean-Mary Tarlant (1951-) commence avec Micheline à faire ses preuves dans l'exploitation familiale dès 1972. Ils ont deux enfants Benoît (1976-) et Mélanie (1980-) qui les rejoignent au sein de l'entreprise à l'aube du XXIe siècle.

 


Page suivante...

Tarlant

La GammeCuvée LouisRévélations de TerroirLes MillésimesCollection Tarlant
La VigneLa VinificationDepuis 1687Générations Actuelles
Visites des cavesOeno-tourismePlanContact
Tarlant 3.0 OnlineBlog & VidéosPhotothèqueAmbassadeurs PresseBlogger ExperienceNewsletter